anadrol

Quels résultats pouvez-vous espérer d’un cycle avec Anadrol ?

Lorsque vous envisagez de faire un oral de prise de masse pour démarrer votre pile de stéroïdes injectables, deux options s’offrent à vous, le Dianabol et l’Anadrol.

Tous deux sont des composés de prise de masse extrêmement puissants.

Ils ont été comparés l’un à l’autre par de nombreux bodybuilders et des débats animés ont eu lieu pour tenter de prouver la supériorité de l’un sur l’autre.

anadrol cycle

Mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Car chaque personne réagit différemment à ces deux composés.

Certains ont les tétons qui démangent avec une dose de 50 mg de Dianabol. D’autres peuvent utiliser 200mg par jour et ne pas avoir le moindre ballonnement.

De même, certaines personnes peuvent s’en sortir avec 100-150mg d’Anadrol par jour. D’autres ont des saignements de nez et des maux de tête foudroyants à 60 mg.

Et puis il y a les chanceux, qui utilisent ces deux composés ensemble et n’ont aucun effet secondaire du tout.

Nous vous avons surpris en train de baver ?

Aujourd’hui, nous allons parler de l’Anadrol et de la façon d’utiliser cet étonnant bâtisseur de masse comme médicament de base ou avec votre pile de stéroïdes injectables.

Acheter Anadrol


Qu’est-ce que l’Anadrol ?


L’oxymétholone, un stéroïde anabolisant dérivé de la DHT, a été créé en 1961 par Syntex sous le nom commercial d’Anadrol.

Il s’agit d’un stéroïde oral qui était utilisé pour le traitement des cas graves d’anémie en raison de son efficacité à augmenter la production de globules rouges.

Mais il a rapidement été retiré des rayons pour être réintroduit dans les années 90 pour le traitement de la fonte musculaire chez les patients atteints du VIH.

C’est là que les choses deviennent intéressantes.

Dans un cadre thérapeutique, l’Anadrol a été utilisé à une dose quotidienne de 150 mg sans provoquer d’effets secondaires graves.

Les patients ont gagné jusqu’à 6,8 kg de poids corporel lorsqu’ils ont utilisé ce stéroïde.

L’oxymétholone peut être considérée comme un stéroïde anabolisant efficace chez les hommes et les femmes eugonadiques souffrant d’émaciation associée au SIDA.

Le régime bid (100 mg/jour) a semblé être aussi efficace que le régime tid (150 mg/jour) en termes de gain de poids, de LBM et de BCM et a été associé à une moindre toxicité hépatique.

Oxymétholone pour le traitement de la perte de poids due au VIH : Un essai de phase III en double aveugle, randomisé, contrôlé par placebo chez des hommes et des femmes eugonadiques.


La plupart des culturistes utilisent rarement plus de 80 mg/jour.

Cela fait d’Anadrol l’un des stéroïdes anabolisants les plus sûrs à utiliser, à condition que vous ne soyez pas prédisposé à la calvitie masculine et à d’autres effets secondaires androgènes.

Et que vous sachiez garder votre taux d’œstrogènes sous contrôle.

À quoi ressemble une pilule d’Anadrol ?


L’Anadrol est disponible sous toutes sortes de formes et de tailles.

Il existe des pilules blanches, vertes et bleues, de forme ronde, carrée ou octogonale.

Le dosage est généralement gravé ou en relief sur la pilule.

Certaines des marques les plus populaires sont Androlic de British Dispensary, qui coûte environ 130 € pour une boîte de 100 comprimés, Oxydrolone d’Alpha Pharma, qui coûte environ 85 €, et Oxyprime d’Eminence Labs, qui coûte seulement 40 € la boîte.

Il est facile de trouver de l’Anadrol de qualité pharmaceutique en ligne et, en raison de son coût raisonnable, ce médicament est rarement contrefait.

Quels résultats peut-on attendre d’un cycle d’Anadrol ?


Alors comment se comporte la bombe A lorsque vous l’utilisez dans un cycle ou comme stéroïde de base ?

Nous allons le découvrir.

Pompes :


L’Anadrol vous rendra “swole” 24×7. Les pompes seront folles. Des muscles durs comme le roc et déchirant les t-shirts, mais sans les crampes associées aux stéroïdes oraux.

Ce ne sont pas des pompes douloureuses que le Var peut provoquer. Ce sont des pompes agréables qui vous donnent le droit de vous vanter dans le voisinage.

Énergie/agressivité :


Certaines personnes se sentent plus alertes et concentrées lorsqu’elles sont sous Anadrol. Les niveaux d’énergie sont plus élevés que jamais, ce qui se traduit par de meilleurs soulèvements dans la salle de gym et de meilleures performances sur le terrain.

Force :


L’Anadrol peut provoquer des augmentations de force assez spectaculaires au cours des premières semaines. Vous allez empiler des plaques sur la barre comme jamais auparavant.

Mais nous vous recommandons d’y aller doucement, car il est facile d’aller trop loin et de fatiguer vos ligaments. Faites des progrès constants. Vous continuerez à gagner beaucoup de nouveaux muscles pendant que vous êtes en cycle.

Grossir :


L’Anadrol vous fera exploser. La quantité de muscle propre et sec que vous allez gagner dépend de votre réaction au médicament.

Si vous ne retenez pas beaucoup d’eau, alors vous pouvez gagner jusqu’à 8-10 livres de muscle maigre. Mais si vous êtes sensible aux effets œstrogéniques, vous pouvez prendre plus de 10 kg de poids total, dont au moins 50 % d’eau.

Suppression de l’appétit :


L’Anadrol est souvent ajouté à un cycle de coupe en raison de sa capacité à supprimer l’appétit. Non seulement cela vous permet de manger dans un déficit calorique, mais cela vous permet également de conserver vos muscles durement gagnés.

Cela peut être contre-intuitif si vous l’utilisez dans un cycle de croissance et que vous essayez de manger avec un surplus.

Anadrol seul ou Anadrol avec un injectable ?


Anadrol avec un injectable tous les jours. Lorsqu’il est utilisé comme médicament de base dans un cycle autonome, l’Anadrol vous donnera des résultats raisonnablement bons.

Mais il est bien plus efficace lorsqu’il est utilisé avec du Test-E, du Deca ou du Trenbolone.

Utilisez-le pour donner un coup de fouet à votre pile de stéroïdes injectables.

Vous pouvez également l’utiliser à faibles doses pendant de longues périodes de cette façon.

Quels sont les effets secondaires de l’utilisation de l’Anadrol ?


Comme nous l’avons mentionné précédemment, l’Anadrol est utilisé à des doses relativement élevées jusqu’à 6 mois dans des applications thérapeutiques sans effets secondaires graves.

Il n’y a donc aucune raison pour que vous ne puissiez pas gérer ces effets secondaires dans un cycle beaucoup plus court.

  • Pression artérielle : L’un des effets secondaires les plus courants de l’Anadrol est la rétention d’eau. Cela se produit parce que l’Anadrol supprime une enzyme qui aide le corps à éliminer le sodium. L’excès de sodium entraîne une augmentation de la pression artérielle. De nombreux utilisateurs connaissent des effets secondaires graves liés à l’hypertension, comme des maux de tête et des saignements de nez. Surveillez votre tension artérielle pendant le cycle et assurez-vous de la maintenir sous contrôle. Souvent, de simples changements dans le régime alimentaire peuvent contribuer à contrôler la tension artérielle.
  • Effets secondaires œstrogéniques : Il existe une idée fausse concernant l’Anadrol selon laquelle, puisqu’il ne s’aromatise pas, il n’y a pas de risque de gynécomastie. Mais l’Anadrol se transforme en œstrogène en activant le récepteur d’œstrogène et le risque de gynécomastie est élevé. Une IA telle que l’Aromasin serait inefficace pour prévenir ce phénomène. Vous devrez utiliser un SERM comme Nolvadex pendant le cycle.
  • Côtés androgènes : Si vous êtes génétiquement prédisposé à la calvitie masculine, alors Anadrol peut l’aggraver. En fait, les personnes sensibles aux côtés androgéniques rapportent avoir perdu de grosses touffes de cheveux en utilisant Anadrol.

PCT pendant un cycle d’Anadrol


Vous aurez besoin de Nolvadex ou de tout autre SARM pendant le cycle pour combattre les côtés œstrogéniques. Si vous êtes curieux, voici un guide complet des SARMs utilisées en culturisme.

Nous recommandons également un supplément comme Organ ST pendant le cycle et M1-Mk après le cycle pour relancer votre production naturelle de testostérone.

TU POURRAIS L'AIMER AUSSI

Laisser un commentaire