Faible taux de testostérone et analyses sanguines

Vous pensez avoir un faible taux de testostérone? Lire la suite

Bien qu’un faible taux de testostérone  soit plus fréquent chez les hommes âgés, il peut également toucher les hommes de moins de 30 ans. Quelles sont les causes d’un faible taux de T chez les jeunes hommes?faible taux de testosterone steroide anabolisant

Quel que soit votre âge, la perte du désir sexuel, le développement de l’impuissance et/ou la réduction de la masse et de la force musculaires, il devrait donner à tout médecin bien informé un signe d’avertissement que les niveaux de T ne sont pas au même niveau.

La dépression, la fatigue et la perte de motivation sont également souvent causées par un faible taux de testostérone. La plupart de ces symptômes peuvent également être causés par d’autres conditions médicales ou par des facteurs liés au mode de vie.

Malheureusement, de nombreux médecins préfèrent prescrire un antidépresseur plutôt que de ramener la testostérone, une substance naturelle que votre corps produit déjà, à un niveau normal dans votre sang.

Le T faible est moins fréquent chez les jeunes hommes, mais il peut toujours se produire. Parmi les facteurs qui contribuent à cette situation, citons: un taux de cholestérol élevé, l’hypertension artérielle, le surpoids ou l’obésité, une forte consommation d’alcool, la consommation de drogues illicites, la consommation de stéroïdes anabolisants, la surconsommation de certains médicaments sur ordonnance tels que les stéroïdes et les opiacés.

Vivre la belle vie avec modération, profiter de la marijuana et du vin ne nuit pas à vos aspirations de Monsieur Olympia. 

Si vous êtes curieux, voici un article intéressant sur la consommation de marijuana dans le culturisme.

Les hommes d’aujourd’hui ont un taux de testostérone qui ne représente qu’un tiers de celui de nos grands-parents dans la fleur de l’âge:

Des hommes de plus en plus jeunes sont traités chaque jour davantage. Il n’est pas rare de voir le taux de testostérone se stabiliser et commencer à diminuer chez les hommes vers l’âge de 30 ans.

Certains hommes sont diagnostiqués dès l’âge de 25 ans.

L’une des plus grandes études récentes a mis en évidence une baisse annuelle de plus de 1,3 % du taux de testostérone sanguin chez les hommes au cours des deux dernières décennies.

Nous sommes maintenant confrontés à une épidémie avec des hommes qui ont un taux de testostérone beaucoup plus bas que celui de nos pères et de nos grands-pères. La faible teneur en testostérone était presque inexistante avant les années 1980.

Une des causes du problème est la révolution industrielle qui a commencé avec l’arrivée des plastiques, des toxines environnementales, des oestrogènes, des photalates et des viandes chargées d’hormones.

L’assaut incessant des perturbateurs endocriniens a affecté notre taux de testostérone. Collectivement, les hommes sont devenus plus efféminés chaque année.

faible taux de testosterone

Un exemple de perturbateur endocrinien est le bisphénol A (BPA), que l’on trouve couramment dans les plastiques.

Le bisphénol A pénètre dans notre corps lorsque nous mangeons des aliments stockés dans des récipients en plastique ou des boîtes de conserve garnies de BPA.

Les micro-ondes dans les récipients en plastique libèrent également plus de BPA dans nos aliments. Lorsque le BPA pénètre dans notre corps, il est reconnu comme un type d’œstrogène et fait donc baisser notre taux de testostérone.

L’hormone éthinylestradiol (EE2) est une substance active présente dans de nombreuses pilules contraceptives qui affecte les organismes aquatiques lorsqu’elle est rejetée dans l’eau sous forme de déchets. Il existe des études qui montrent comment les poissons sont affectés par l’EE2.

Même de faibles concentrations d’EE2 ont un impact sur les poissons, tant dans leur comportement que dans leur génétique.

Nous avons constaté une modification de l’équilibre génétique des poissons, et ils ont plus de difficultés à attraper de la nourriture.

Des études antérieures ont montré que les poissons développent également des problèmes de procréation. Les poissons ont plus de récepteurs d’œstrogènes que les humains, ce qui les rend particulièrement vulnérables aux œstrogènes présents dans l’eau.

La thèse étudie deux espèces de poissons différentes: le saumon et la truite, qui sont des poissons économiquement importants qui vivent à la fois dans la mer et en eau douce. 

En outre, les organes reproducteurs masculins sont sensibles aux œstrogènes, qui interfèrent avec le fonctionnement normal; les œstrogènes ont un effet contraceptif chez les hommes. L’EE2 a également été lié aux tumeurs testiculaires.

La gauche stérile est tellement attachée à la contraception sexuelle qu’ils n’acceptent pas les critiques sur les moyens qu’ils utilisent pour assurer leur stérilité, même si, comme le montre la science, ils stérilisent d’autres espèces dans le processus.

L’écologie rencontre la révolution sexuelle, et la révolution sexuelle gagne.

faible taux de testosterone steroide sexuelle

Une étude du Service Géologique des États-Unis (U.S. Geological Survey) réalisée en 1999 et 2000 a révélé des quantités mesurables d’une ou plusieurs drogues dans 80 % des échantillons d’eau prélevés dans un réseau de 139 cours d’eau dans 30 états.

Les médicaments identifiés comprenaient une concoction d’antibiotiques, d’antidépresseurs, d’anticoagulants, de médicaments pour le cœur (inhibiteurs de l’ECA, bloqueurs des canaux calciques, digoxine), d’hormones (œstrogène, progestérone, testostérone) et d’analgésiques.

Depuis lors, de nombreuses études ont été menées. D’autres médicaments ont été découverts, notamment la caféine (qui, bien sûr, provient de nombreuses autres sources que les médicaments), la carbamazépine, un médicament anti-convulsif, les fibrates, qui améliorent le taux de cholestérol, et certains parfums chimiques (galaxolide et tonalide).

Selon le laboratoire utilisé par votre médecin, le taux de testostérone masculine varie généralement entre 300 ng/dl et 1000 ng/dl.

Comme vous pouvez l’imaginer, ces fourchettes ne sont pas fixées à des niveaux optimaux. Ils proviennent d’un échantillon représentatif d’hommes âgés de 20 à 80 ans, dont beaucoup peuvent être malades ou souffrir d’habitudes malsaines durant toute leur vie.

Si les analyses sanguines reviennent et que le médecin refuse le traitement, même si leurs niveaux sont proches de la limite inférieure de la fourchette, un léger rappel de ce que signifie une santé optimale peut alors être nécessaire.

Si vous avez la gentillesse de signaler que vous avez le niveau T d’une personne malade de 80 ans (et que vous vous sentez comme tel), il est à espérer que votre médecin se ravisera.

Soulignez vos symptômes de basse testostérone

Si votre médecin est têtu, ou s’il n’aime pas que ses patients participent activement à leurs propres soins de santé, il vaut peut-être mieux mettre l’accent sur les symptômes plus spécifiques d’un faible taux de testostérone.

Nous recommandons que votre taux de testostérone soit aussi élevé que possible, 900-1000 (+/- ~100) ng/dl, tant que vous êtes sous les soins d’un médecin, dans des limites acceptables, et que vous ne ressentez aucun effet secondaire.

Qu’est-ce que la testostérone libre et la testostérone biodisponible ?

La testostérone est présente dans le sang sous forme de testostérone “libre” ou liée (~98%). Cette dernière peut être liée de façon lâche à l’albumine (environ un tiers), la principale protéine de la partie liquide du sang, ou liée à une protéine de liaison spécifique appelée globuline liant les hormones sexuelles ou SHBG (environ deux tiers).

Les pourcentages dans les trois fractions sont très variables. La liaison entre la testostérone et l’albumine n’est pas très forte et s’inverse facilement, de sorte que le terme de testostérone biodisponible (MTD) désigne la somme de la testostérone libre et de la testostérone liée à l’albumine.

Il est suggéré que la testostérone biodisponible représente la fraction de la testostérone circulante qui pénètre facilement dans les cellules et reflète mieux la bioactivité de la testostérone que la simple mesure de la testostérone totale dans le sérum.

En outre, des niveaux différents de SHBG peuvent entraîner des mesures inexactes de la testostérone biodisponible.

La diminution des taux de SHBG peut être observée dans les cas d’obésité, d’hypothyroïdie, d’utilisation d’androgènes et de syndrome néphrétique (une forme de maladie rénale).

On observe une augmentation des taux de cirrhose, d’hyperthyroïdie et de consommation d’œstrogènes. Dans ces situations, la mesure de la testostérone libre peut être plus utile.

Par exemple, la fourchette normale généralement acceptée pour la testostérone totale d’un homme est de 300-1000 ng/dl, et il est considéré comme normal de perdre 1% de la production par an après l’âge de 30 ans.

Maintenant, puisque le niveau de T devrait atteindre son maximum à 20 ans, supposons qu’une personne ait un niveau de 750 ng/dl à 30 ans.

Si l’on soustrait chaque année 1 % de la production d’un niveau initial de 750, il faudrait vivre jusqu’à 122 ans pour que le taux total de testostérone tombe en dessous de 300 ng/dl.

Le discours de vente de la TRT se lit comme une liste de souhaits pour chaque homme sur terre: développer les muscles, réduire la graisse, améliorer l’humeur, recharger l’énergie, augmenter la libido.

Il n’est pas étonnant que les prescriptions de thérapies aient augmenté de 500 % au cours des 18 dernières années.

Mais alors que de plus en plus d’hommes essaient la TRT, un débat acharné fait rage parmi les médecins sur la sécurité et l’éthique de sa prescription à quiconque ne présente pas de déficience définie.

Environ 30% des hommes âgés de 40 à 79 ans sont affectés par l’hypogonadisme, également appelé déficience androgénique, une condition marquée par des niveaux de testostérone inférieurs à 300 ng/dL (nanogrammes par décilitre), avec des symptômes incluant l’atrophie musculaire, la prise de poids, l’épuisement, la dépression, le manque de sommeil, le manque d’intérêt pour le sexe et/ou le dysfonctionnement érectile.

Avant de prescrire une TRT pour un hypogonadisme, un médecin responsable recommandera des changements de style de vie pour augmenter le niveau de testostérone, notamment une perte de poids, de l’exercice et un meilleur sommeil, explique le Dr Harry Fisch, professeur d’urologie au Weill Cornell Medical College de Manhattan.

Ce n’est que lorsque ces modifications ne parviennent pas à guérir le patient que les avantages de la TRT l’emportent sur ses risques, ajoute-t-il.

La controverse autour de la TRT commence avec des médecins comme le Dr Abraham Morgentaler de la Harvard Medical School, qui pense que plus d’hommes souffrent d’hypogonadisme qu’ils ne répondent aux normes de cette maladie, et qui affirme que la diminution de la testostérone devrait être considérée comme une partie traitable du processus de vieillissement.

“Le vieillissement normal et sain est associé à de mauvais yeux, une mauvaise audition, de mauvaises dents, de mauvaises articulations, de mauvais vaisseaux sanguins, de mauvais coeurs et au cancer.

Devrions-nous cesser d’offrir des lunettes de vue aux hommes et aux femmes âgés parce qu’une mauvaise vision est courante avec l’âge?”

D’autres médecins vont encore plus loin en préconisant l’utilisation de la TRT pour rendre les hommes aussi vigoureux que possible, quel que soit leur âge. Le Dr Jeffry Life, la star de 77 ans de nombreuses publicités pour les personnes torse nu, est devenu la tête d’affiche du Las Vegas Medical Blind Institute précisément parce que son physique extraordinaire démontre comment la testostérone synthétique peut aider les hommes à défier les attentes de fragilité et de déclin physique.

Selon le Dr Elizabeth Yurth, la testostérone est une “médecine de la performance” pour les personnes qui ne veulent pas vieillir: “Ils veulent faire du vélo à 80 ans. Son patient type est un homme de 40 ou 50 ans qui “ne peut pas suivre ses copains à vélo” – ou sa femme dans la chambre. La testostérone peut contribuer à changer tout cela.

faible taux de testosterone steroide anabolisant

Mais on pourrait aussi soutenir que Yurth et Life ne font que ramener les hommes aux niveaux de testostérone dont jouissaient leurs ancêtres. Dans l’ensemble de la population, le taux de testostérone a nettement baissé au cours des 20 dernières années: 16% chez les hommes âgés de 65 à 69 ans, par exemple.

L’obésité joue un rôle important, car la graisse corporelle aide à convertir la testostérone en œstrogène. Mais même lorsque les recherches sont corrigées pour tenir compte du poids et du tabagisme, elles laissent penser que d’autres facteurs peuvent être en jeu – des toxines environnementales, peut-être.

Une étude de l’université de Californie, par exemple, a révélé que l’atrazine, un pesticide courant, est si riche en œstrogènes qu’il peut transformer une grenouille mâle adulte en une femelle pleinement reproductrice.

Certains médecins, comme Life, estiment que le niveau actuel de “faible” médicament – défini comme étant inférieur à 300 ng/dL, 500 à 700 étant considéré comme sain pour les hommes de moins de 40 ans – est trop bas et que les hommes devraient viser un objectif optimal plus élevé.

La vie aime augmenter le taux de testostérone des patients à 800 à 1 000 ng/dL, en soulignant que des études montrent que les hommes dont le taux de testostérone est supérieur de 25 % à la normale sont moins exposés aux maladies chroniques.

Captura 10

L’histoire typique”, explique Life, “c’est que vous allez d’abord chez un médecin traditionnel et que vous lui dites:

“Vous savez, je perds mon avantage. Je vais à la gym, mais c’est effrayant, et je perds de la masse musculaire et de la force, même si je m’entraîne et que j’ai un gros ventre”.

Ils vous font donc passer un test sanguin et votre taux d’hormones est remonté à 300. Ils vous disent que vous êtes normal, alors vous sortez en pensant: “J’ai un taux de testostérone normal”. Que se passe-t-il ? Ce qu’ils ne vous diront pas, c’est que vous êtes vraiment un mauvais élève”.

Et même si un médecin vous soigne, ajoute Life, “il vous tirera dessus pour une nouvelle cible de 350 à 400, ce qui fait de vous un étudiant C.”

Ce test sanguin montre que le sujet testé a une faible T et une faible T libre et que les niveaux de LH et de FSH se situent dans le bas de la plage de référence. Le nomogramme indique les niveaux du patient en rouge.

Si vous voulez être dans la plage optimale, vous voulez que votre taux de testostérone se situe entre 800 et 1000 ng/dL (ligne bleue), ce qui, lorsque votre taux d’hormone de croissance est optimal à 34 nmol/L, rapprocherait votre taux de T libre de la plage souhaitable de 200 à 250 ng/dL.

Un type prudent ne doit pas passer à des niveaux optimaux, mais augmenter progressivement la dose jusqu’à 500-700 ng/dl ou même jusqu’à des niveaux moyens faibles. N’oubliez pas que personne n’est pareil, et que certains se sentent parfaitement bien avec ces doses.

D’autres médecins avertissent qu’il pourrait y avoir un inconvénient à avoir un taux de testostérone élevé, et que notre corps réduit sa production pour de bonnes raisons.

Et l’étude Northwestern souligne que les faibles niveaux de testostérone chez les parents peuvent être un phénomène évolutif, aidant les hommes à être plus sensibles et plus nutritifs et donc de meilleurs parents.

Cependant, Fisch et d’autres rétorquent que la baisse du taux de testostérone des pères n’est pas le résultat d’une évolution mais celui des exigences de la parentalité. “Manque de sommeil, manque d’exercice, le ventre commence à apparaître – c’est ce mode de vie sédentaire.”

Si peu de médecins doutent que plus vous prenez de testostérone, plus vous construisez de muscles, certains urologues, comme le Dr Natan Bar-Chama du Mount Sinai Medical Center à New York, se demandent si une plus grande quantité de testostérone peut également aider à soulager d’autres symptômes comme la dépression, la fatigue et la libido.

“Y a-t-il des médecins qui disent que leur nombre est faible, que la testostérone pourrait aider?” demande Bar-Chama. “Oui, mais existe-t-il aussi des centres de bien-être qui donnent aux gens de l’huile de sésame en leur disant que cela va guérir toutes les maladies? Oui.”

Le TRT a également d’autres effets secondaires, notamment le rétrécissement des testicules, la perte de cheveux, l’acné, l’hypertrophie des seins et la stérilité.

La thérapie peut également augmenter le taux d’hématocrite (concentration de globules rouges), ce qui peut contribuer à améliorer les performances sportives.

Mais si le niveau d’hématocrite est trop élevé, le sang peut devenir si visqueux qu’il augmente le risque d’accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque.

“Et ce que beaucoup de patients ne réalisent pas”, dit M. Bar-Chama, “c’est que la testostérone est une thérapie à vie: une fois que vous en prenez, votre corps cesse de faire le sien. Votre cerveau voit que le niveau est normal et il s’arrête.

Cela dit, si vous présentez les symptômes classiques de l’hypogonadisme – faible libido, fatigue, dysfonctionnement érectile – “il est probablement raisonnable de vérifier votre testostérone.

Et pour les types dont les niveaux sanguins sont sous la définition d’une faible testostérone, il est probablement raisonnable d’essayer une thérapie pendant un certain temps.

Mais c’est très différent de dire que la testostérone est la fontaine de jouvence.

Thérapie de remplacement de la testostérone et mortalité chez les hommes âgés Hackett 2016:

Bien que les prescriptions de testostérone aient triplé aux États-Unis au cours de la dernière décennie, avec une tendance à la baisse en Europe, le débat se poursuit sur les risques, les avantages et l’utilisation appropriée de la thérapie de remplacement de la testostérone (TRT). 

Plusieurs auteurs accusent la publicité et la disponibilité de formulations plus pratiques, tandis que d’autres ont souligné que des tests de routine chez les hommes souffrant de dysfonctionnement érectile (un marqueur significatif du risque cardiovasculaire) et chez les diabétiques augmenteraient inévitablement le diagnostic d’hypogonadisme et conduiraient à une augmentation des prescriptions tout à fait appropriées.

Ils ont indiqué qu’il s’agissait simplement d’une correction appropriée d’un diagnostic et d’un traitement antérieurs insuffisants, selon des lignes directrices fondées sur des preuves. 

Il est peu probable qu’une publicité persuasive ou des formulations pratiques puissent faire croître un marché sur une aussi longue période si le traitement n’est pas efficace.

Les urologues et les médecins de premier recours sont les initiateurs les plus fréquents de la TRT, généralement pour les urgences.

La TRT est le plus souvent administrée par injection intramusculaire (im) d’esters de testostérone à action prolongée ou par voie transdermique au moyen de patchs ou de préparations en gel et rarement par voie orale. 

La TRT produit un certain nombre de bénéfices établis chez les hommes hypogonadiques, notamment une augmentation de la masse musculaire, de l’humeur, de la fonction cognitive, de la force, une diminution de la masse grasse, une augmentation de la densité minérale osseuse et une amélioration de la fonction sexuelle, et dans certains cas, ces bénéfices dépendent de la dose.

Par exemple, les doses de TRT administrées par injection intramusculaire sont généralement plus élevées que celles administrées par voie transdermique, ce qui se traduit par des avantages musculo-squelettiques plus importants.

Il n’existe pas encore de preuves que la TRT soit associée à un risque accru de cancer de la prostate ou d’hyperplasie bénigne symptomatique de la prostate, mais la décision de commencer et de poursuivre le traitement est généralement prise par les urologues.

Les problèmes cardiovasculaires associés à la TRT ont été clarifiés par des études récentes montrant qu’un traitement associé à une nette augmentation des taux de testostérone sérique jusqu’à la normale est associé à une réduction de la mortalité toutes causes confondues. 

Les études faisant état d’un risque accru ont été mal conçues, les diagnostics de base et les tests de suivi étant inadéquats. En effet, ils ont comparé des patients non traités avec ceux qui sont sous-traités ou non conformes, ce qui implique un certain nombre de régimes de traitement différents. 

Des preuves récentes suggèrent que les injections de longue durée peuvent être associées à une réduction du risque cardiovasculaire, mais la voie transdermique peut être associée à un risque potentiellement relativement plus élevé en raison de la conversion en dihydrotestostérone par l’effet de la 5-alpha réductase sur la peau.

Les multiples effets de la TRT peuvent apporter un bénéfice considérable au patient, qui peut être sous-estimé par le médecin qui s’occupe principalement de sa propre spécialité.

En réponse aux inquiétudes exprimées par Public Citizen concernant les risques possibles liés à une prescription abusive, la Food and Drug Administration (FDA) a réfuté toutes ces préoccupations, pour publier ensuite un bulletin d’information sur l’utilisation abusive, tout en confirmant les avantages du traitement des hommes souffrant d’une déficience avérée en testostérone. 

Aucune preuve supplémentaire n’a été fournie pour ce changement d’avis apparent, mais des données de sécurité à plus long terme sur les produits à base de testostérone ont été fortement suggérées.

En revanche, l’Agence européenne des médicaments (EMA), en novembre 2014, a conclu qu'”il n’y a pas de preuve cohérente d’un risque cardiovasculaire accru avec les produits à base de testostérone.

Ce document passe en revue les dernières données sur les avantages et les risques associés au TRT.

BigPharma

Captura 11

La testostérone n’est pas une drogue quelconque. Ce n’est pas l’oxyde nitreux d’un ballon dans un salon de Phish ou d’un petit pot dans un brownie.

Le “T” (comme on l’appelle) est, selon la plupart des rapports, ce qui se rapproche le plus d’un médicament anti-vieillissement direct que la science a produit jusqu’à présent.

Il peut être fabriqué à faible coût en grandes quantités, et les risques semblent gérables pour la plupart des gens.

Ce que nous avons toujours prédit, des gens qui ont toujours diabolisé les culturistes et les athlètes qui utilisaient des stéroïdes androgènes anabolisants, vendent maintenant la testostérone et ses analogues à qui ils peuvent. Ironie du sort? Non, c’est l’argent qui parle. 

Les utilisateurs du TRT font état d’une augmentation de l’énergie, d’une plus grande masse musculaire, d’une diminution de la graisse corporelle, d’une augmentation de la libido et d’un sentiment général de bien-être.

En définitive, c’est l’une des substances les plus transformatrices qu’un humain puisse prendre.

“La testostérone est ridiculement puissante”, dit Campion. “Je peux vous dire par expérience que le sentiment de bien-être, la concentration et l’énergie masculine sont massivement accrus. C’est comme si vous reveniez à 35 ans.

Ce pouvoir – ainsi qu’une forte dose de marketing des compagnies pharmaceutiques – est la raison pour laquelle des millions d’hommes américains reçoivent de la testostérone des médecins sous diverses formes.

Selon une étude de l’épidémiologiste Jacques Baillargeon, de l’université du Texas, près de quatre pour cent des hommes dans la soixantaine prennent de la testostérone.

Le nombre d’hommes âgés de 40 à 64 ans a augmenté de 77 % entre 2010 et 2013, pour atteindre 1,5 million d’hommes.

Et si les publicités omniprésentes comme celles d’AbbVie Pharmaceuticals ont fait grimper les ventes de gels de testostérone, cela peut être mauvais pour les patients, ainsi que pour la facture annuelle de 2,7 milliards de dollars des soins de santé.

Les ventes de gels de testostérone sur ordonnance qui sont absorbés par la peau ont généré plus de 2 milliards de dollars de ventes aux États-Unis en 2012, un chiffre qui devrait plus que doubler d’ici 2017.

Les Laboratoires Abbott – qui possédaient AbbVie jusqu’au 1er janvier – ont dépensé 80 millions de dollars en publicité pour AndroGel en 2012.

En 2013, 14 000 kilogrammes de testostérone ont été vendus aux États-Unis.

Cela peut sembler peu, mais un homme adulte typique n’a que 0,000000035 kg de testostérone flottant dans son sang.

Il y a beaucoup de T supplémentaire dans la composition hormonale du pays, et cela ne compte que pour les ventes légales.

L’année dernière, les fabricants de médicaments aux États-Unis ont dépensé 3,47 milliards de dollars en publicité directe aux consommateurs, selon FiercePharma.

Et l’Amérique ne serait pas l’Amérique si les avocats n’essayaient pas d’obtenir leur part du gâteau en poursuivant AbbVie Pharmaceuticals, etc.

En mars 2015, la FDA a émis un avertissement de sécurité selon lequel les médicaments à base de testostérone peuvent augmenter le risque d’accident vasculaire cérébral, de crise cardiaque et de décès chez les hommes prenant des produits à base de testostérone approuvés par la FDA.

Plus de 1 000 procès intentés par des hommes affirmant que des médicaments à base de testostérone ont causé leurs problèmes cardiovasculaires sont en cours devant la cour fédérale.

TU POURRAIS L'AIMER AUSSI

sarm
Articles

Guide complet des SARM en culturisme

Les modulateurs sélectifs des récepteurs d’androgènes (SARM) sont devenus un mot à la mode ces dernières années parmi un large éventail de personnes : des

Lire la suite

Laisser un commentaire