citomel

CYTOMEL (LIOTHYRONINE SODIUM) utilisations et effets secondaires

Le cytomel est une hormone thyroïdienne sur ordonnance fabriquée synthétiquement.

Elle est constituée de l’isomère L de l’hormone thyroïdienne naturelle triiodothyronine (T3).

L’hormone thyroïdienne stimule le taux métabolique basal et participe à de nombreuses fonctions cellulaires, notamment le métabolisme des protéines, des graisses et des glucides.

Le cytomel est utilisée médicalement pour traiter l’hypothyroïdie, une condition dans laquelle la glande thyroïde ne produit pas de niveaux suffisants d’hormone thyroïdienne.

cytomel

L’hypothyroïdie est généralement diagnostiquée à partir d’un profil hormonal sérique et peut se manifester par des symptômes tels que la perte d’énergie, la léthargie, la prise de poids, la perte de cheveux et des changements de texture de la peau.

Le premier médicament incluant la T3 était techniquement un extrait de thyroïde, administré pour la première fois à un patient souffrant de mon œdème en 1891.

Les extraits naturels de la thyroïde contenaient des niveaux thérapeutiquement viables des hormones thyroïdiennes T3 et T4, et ont été largement utilisés dans la pratique médicale pendant plus de 60 ans.

Dans les années 1950, cependant, ces médicaments ont lentement cédé la place à de nouveaux médicaments synthétiques pour la thyroïde, à savoir le cytomel sodique et la lévothyroxine sodique, qui étaient cohérents en termes de dosage et d’effet, et plus désirables pour les consommateurs que les extraits animaux préparés.

Bien que le cytomel et la lévothyroxine sodique soient toutes deux largement disponibles aux États-Unis et à l’étranger à ce jour, la liothyronine conserve une part nettement plus faible du marché mondial de la thyroïde.

Toutefois, étant donné son effet plus puissant et plus rapide, le cytomel reste un médicament thyroïdien populaire auprès des culturistes et des athlètes.

Le cytomel est le plus souvent fournie sous forme de comprimés oraux de 5mcg, 25mcg et 50mcg.

Dans le milieu du culturisme, la cytomel est surtout utilisée comme médicament pour la perte de graisse.

Les hormones thyroïdiennes sont souvent considérées comme les régulateurs métaboliques de l’organisme.

Des niveaux élevés de T3 accélèrent le métabolisme d’un individu, lui permettant de brûler plus de calories et d’en utiliser plus suffisamment.

En général, les types de corps ectopmorphiques ont des niveaux de thyroïde très élevés et, dans certains cas, une légère forme non diagnostiquée d’hyperthyroïdie.

L’hyper et l’hypothyroïdie peuvent toutes deux avoir de graves conséquences sur un individu, comme les goitres et autres trucs désagréables, donc je ne conseillerais pas aux débutants de jouer avec leur thyroïde.

Comme pour l’insuline, une mauvaise utilisation de ce composé peut vous rendre dépendant de la T3 exogène pour le reste de votre vie. Il faut donc être prudent et faire des recherches avant de vous injecter de la cytomel.

En général, les cycles devraient être limités à 4-6 semaines maximum, il est recommandé d’en faire 3 et d’alterner les cycles avec des cycles de 3 semaines de clenbutérol.

Mais surtout, pour éviter un accident ou un choc sur la fonction thyroïdienne, les doses doivent être augmentées au fil du temps et diminuer à nouveau.

C’est le cas du cytomel plus que pour tout autre médicament existant.

Pour les culturistes de compétition, le cytomel est une aide presque incontournable dans la préparation des concours, au même titre que le clenbutérol et les stéroïdes non aromatisants tels que le stanazolol, la trenbolone, la méthénolone.

Les utilisateurs commencent généralement avec des doses plus faibles et progressent ensuite.

Le cycle se déroule généralement de manière à commencer par une faible dose, puis à augmenter progressivement jusqu’à un dosage plus élevé au milieu du cycle, puis à diminuer lentement jusqu’au dosage de départ.

Un exemple de cette méthode serait de commencer avec une dose de 12,5 mcg pendant quelques jours, puis de passer à 25 mcg, soit les 50 mcg.

Certains utilisateurs choisissent de passer à 75 ou 100 mcg avant de revenir à la dose initiale de 12,5 mcg.

TU POURRAIS L'AIMER AUSSI

sarm
Articles

Guide complet des SARM en culturisme

Les modulateurs sélectifs des récepteurs d’androgènes (SARM) sont devenus un mot à la mode ces dernières années parmi un large éventail de personnes : des

Lire la suite

Laisser un commentaire