anavar

Quels résultats pouvez-vous attendre d’un cycle uniquement à l’anavar ?

Anavar a acquis la réputation d’être un stéroïde que vous pouvez utiliser sans perdre vos cheveux.

Ce qui le rend très attrayant pour les modèles de fitness et les acteurs dont la carrière dépend de leur apparence.

Il semble qu’un grand nombre de personnes soient prêtes à opter pour un cycle d’Anavar seul, bien que les résultats soient plutôt décevants si on les compare à ceux de n’importe quel cycle de stéroïdes injectables.

C’est du moins le consensus général.

Mais quel genre de résultats un cycle d’Anavar seul peut-il vous apporter ?

Pouvez-vous gagner une quantité décente de muscle ?

Ou est-ce que ce ne sera qu’un petit pas en avant par rapport à un cycle d’entraînement classique ?

Et surtout, ces résultats justifient-ils les risques liés à l’utilisation de stéroïdes anabolisants ?

Démystifions le ” stéroïde de la femme “.

Qu’est-ce que c’est ?


L’Anavar ou Oxandrolone est un stéroïde oral qui est utilisé depuis les années 1960.

Formulé par G.D.Searle, il était largement utilisé dans le traitement de la cachexie et de l’ostéoporose à ses débuts.

Mais on pense qu’il a fait ses débuts dans le monde du culturisme à la fin des années 60 et au début des années 70, lorsque les stéroïdes oraux étaient considérés comme la norme.

Son utilisation à des fins thérapeutiques a été abandonnée aux États-Unis à la fin des années 1980 et, aujourd’hui, on ne peut se procurer ce médicament que dans des laboratoires clandestins.

Il est toutefois plus facile de s’en procurer dans d’autres pays comme l’Europe, l’Inde et la Thaïlande.

À quoi ressemble une pilule d’Anavar ?


Bayer, qui est l’une des plus grandes sociétés pharmaceutiques au monde, fabrique l’Anavar.

Les pilules sont rondes, petites et blanches, sans marquage visible. Elles sont vendues sous le nom d’Oxandrolone.

Cependant, il peut y avoir des variations de couleur et de taille en fonction du laboratoire où vous vous approvisionnez.

Anavar


Acheter de l’Anavar


Pourquoi est-il risqué d’acheter de l’Anavar en ligne ?


Après que les stéroïdes anabolisants ont été retirés des rayons en 1989 à la suite de la répression de la FDA concernant la possession et la vente de ces médicaments, les fabricants ont dû arrêter la production d’androgènes qui n’étaient plus utilisés à des fins thérapeutiques.

L’Anavar a été l’un des premiers médicaments à passer sous le marteau.

Le prix de ce médicament a alors crevé le plafond.

Pour mettre les choses en perspective, un flacon de Testosterone Enanthate 300 d’une marque allemande couramment vendue dans les laboratoires UG coûte environ 55 $. Cela correspond à un approvisionnement de 12 semaines.

Par contre, une bande de 10 comprimés d’Anavar (10 mg) peut vous coûter au moins 85 $. Si l’on considère que vous commencerez avec la dose la plus faible de 40 mg, cela ne représente même pas un approvisionnement de trois jours. Faites le calcul.

Maintenant, imaginez les bénéfices qui découlent de la vente de faux Anavar.

En fait, on peut dire que près de 75 % de l’Anavar vendu en ligne est terriblement sous-dosé. Ou bien, vous pouvez obtenir du Dianabol ou du Winstrol ou même du Superdrol étiqueté comme de l’Anavar.

Imaginez-vous sous la douche alors que de grosses touffes de cheveux commencent à tomber. C’est un des risques de l’achat d’Anavar en ligne.

Quel genre de résultats peut-on attendre d’un cycle uniquement à l’Anavar ?


Les résultats sont un terme très subjectif.

Si quelqu’un est attiré par un cycle uniquement à l’Anavar, il peut être très satisfait s’il peut gagner entre 1,5 et 2,5 kg de muscle en un cycle et en conserver au moins 80 % après le cycle, tant qu’il n’a pas à faire d’injection.

Un culturiste plus expérimenté pourrait appeler cela une perte de temps, d’argent avec un risque très sérieux d’arrêt.

Mais voici quelques-uns des résultats que vous pouvez attendre d’Anavar.

Sécheresse :


L’Anavar assèche vos muscles, ce qui permet aux veines de ressortir. C’est l’un des premiers effets du médicament que les gens remarquent. Et c’est l’une des raisons pour lesquelles beaucoup d’utilisateurs l’ajoutent aux dernières semaines de leur cycle d’injection.

Ce n’est pas un durcisseur musculaire aussi puissant que le Winstrol.

Des sensations :


Des sensations qui durent en dehors du gymnase. Contrairement aux autres oraux qui sont connus pour provoquer des pompes douloureuses, Anavar vous donnera la pompe sans la douleur et les courbatures.

Masse musculaire :


Si vous avez une alimentation excédentaire et que vous soulevez bien des poids, vous pouvez gagner jusqu’à 2,5 kg de muscles maigres en un cycle de 12 semaines d’Anavar. Les gains sont généralement dépourvus de poids d’eau et plutôt secs.

Cela se traduit par une très faible perte de muscle après le cycle. Si vous continuez à bien manger et à soulever des poids avec un protocole PCT, vous devriez être capable de conserver la plupart des muscles que vous gagnez.

Force :


Anavar va booster votre force et votre agilité. Vous serez plus rapide et serez capable de mieux soulever des charges pendant le cycle. L’oxandrolone est également considérée comme excellente pour le tissu conjonctif et les articulations.

Cela aide donc le corps à guérir plus rapidement. Les gains de force commenceront à diminuer à partir de la 8ème semaine environ. Et continueront à diminuer lorsque vous arrêterez le cycle.

Perte de graisse :


L’Oxandrolone n’est pas un brûleur de graisse. Au mieux, il vous aidera à conserver vos muscles lorsque vous êtes en période de réduction. Mais la sécheresse musculaire et la vascularisation vous font paraître beaucoup plus maigre.

Anavar seul ou Anavar avec un injectable ?


Très certainement Anavar avec un injectable comme la testostérone.

Un cycle uniquement oral peut vous donner des résultats décents. Mais lorsqu’il est associé à un stéroïde injectable, même à faible dose, les résultats d’un cycle uniquement oral seront tout simplement annulés.

De plus, un cycle oral vous arrêtera dès la troisième ou quatrième semaine. Même une faible dose de testostérone vous permettra de conserver votre libido.

Un arrêt semble être une chose gérable jusqu’à ce qu’il vous frappe.

Effets secondaires de l’Anavar


Voilà.

  • Hyperlipidémie : Comme la plupart des stéroïdes oraux 17aa, Anavar va perturber vos lipides.
  • Arrêt de la production : Votre production naturelle de testostérone s’arrêtera à la semaine 8 de votre cycle. Attendez-vous également à une atrophie testiculaire légère à sévère.
  • Toxicité hépatique : L’oxandrolone n’est pas très toxique pour le foie. Tant que vous ne prenez pas la bouteille et que vous buvez beaucoup d’eau, vous devriez vous en sortir avec un PCT normal.


PCT pendant les cycles d’Anavar

Le protocole PCT idéal pour un cycle d’Anavar uniquement est un sujet largement débattu.

Certains utilisateurs disent qu’un cycle avec Nolva uniquement devrait être suffisant.

Mais nous pensons que vous devriez ajouter quelques suppléments supplémentaires pour le soutien du cycle ainsi que pour la PCT.

Hcgenerate, est une excellente alternative aux coûteuses injections de HCG. Il est complètement naturel et maintient la production naturelle de test de votre corps.

Cardazol, qui est une alternative à Cardarine, est un autre supplément que nous incluons fréquemment dans nos cycles d’Anavar.

À part cela, restez fidèle au Nolvadex. Mais gardez une IA à portée de main, au cas où.

TU POURRAIS L'AIMER AUSSI

sarm
Articles

Guide complet des SARM en culturisme

Les modulateurs sélectifs des récepteurs d’androgènes (SARM) sont devenus un mot à la mode ces dernières années parmi un large éventail de personnes : des

Lire la suite

Laisser un commentaire