ostarine sarms

Ostarine et SARMS: éviter les effets secondaires

Après avoir lu de merveilleuses critiques sur les SARM, j’ai décidé de les essayer. 

ostarine sarm

À mon avis, l’Ostarine serait le composé le plus approprié. Je me suis commandé de l’API (poudre brute) et j’ai demandé à mon ami s’il pouvait me donner quelques comprimés.

J’ai donc commencé à chercher la meilleure dose.

Je sais que les doses utilisées dans les études médicales sont pour la plupart très faibles.

Et c’est en partie parce que ces études sont faites pour traiter certaines conditions médicales et que les culturistes et autres guerriers de fer veulent l’utiliser pour des raisons qui ne figurent pas sur l’étiquette.

C’est pourquoi j’essaie surtout de trouver des journaux qui décrivent les effets et les effets secondaires de certaines doses sur les différents forums de discussion.

En lisant les différents fils de discussion, j’ai ressenti le sentiment de malaise que j’ai toujours eu aussi lorsque je lisais des opinions sur les stéroïdes anabolisants.

Certains types s’extasient sur Ostarine, comme s’il les transformait en une nuit et améliorait leur libido, leur force et leur bien-être général comme rien d’autre.

Je fais partie de ce business depuis assez longtemps pour me demander s’ils vendent ce produit ou s’ils font partie du laboratoire UG qui vend ces bouteilles (principalement liquides). 

Captura 23

D’autres me répondent par l’affirmative: “ça ne marche pas pour moi” ou “ça ne sert à rien“. Ce genre de commentaire me fait me demander si…

Qu’est-ce qui ne marche pas? Avez-vous peut-être avalé une asperine ou un autre placebo? Avez-vous pris une dose suffisamment élevée pour obtenir un effet quelconque? 

Je me suis rendu compte que j’avais acheté de l’API à un fournisseur en qui j’avais confiance, mais il a dû s’approvisionner lui-même en SARM parce qu’il ne l’avait pas fabriquée lui-même. 

Pour savoir avec certitude si l’Ostarine fonctionnait pour moi, j’avais besoin de savoir avec certitude que c’était de la vraie Ostarine et de l’Ostarine pure. Alors, que valaient vraiment tous ces rondins et ces fils?

Mario Thevis et son collègue du laboratoire d’essai accrédité Wada de l’université allemande des sports de Cologne, ont dû se poser la même question.

Ils ont acheté trois composés en ligne et ont constaté que tous les composés étaient fortement sous-dosés.

Chaque fois qu’un certain nom ou composé est à la mode, les sociétés de suppléments de culturisme commencent à utiliser ce nom pour vendre quelque chose qu’elles promettent d’être proche du vrai composé.

Dans ce cas, le terme SARM est mal utilisé par MHP.

“SARM-X est le premier d’une nouvelle classe de composés androgènes / anabolisants à mémoire de stéroïdes.”

Et…

“C’est le composé légal le plus avancé en vente libre disponible partout.” L’analyse a montré que le SARM-X contient de l’acide trans-4-hydroxy-3-méthoxycinnamique, un composé présent dans les aliments ordinaires.

C’est un phénol que l’on trouve dans les céréales complètes comme le riz brun, le gruau et bien d’autres produits végétaux. Il est également connu sous le nom d’acide férulique.

En savoir plus sur la pureté et le dosage

Thevis achète quelques bouteilles de S4, écrit-il dans Drug Testing & Analysis, Elles contiennent 30 ml d’un liquide huileux. Un ml de la substance contient 150 mg de S4. Alors qu’il ne devrait contenir que 50 mg/ml.

Captura 24

Mais…le produit que Thevis a testé n’était pas pur. Chaque ml contenait également 15 mg d’un composé qui est produit lors de la synthèse du S4, et que le fabricant aurait dû purifier à partir de la préparation.

La formule structurelle du contaminant est présentée ici.

Si vous surfez sur le net, vous lirez beaucoup d’informations (parfois contradictoires) sur les SARM en général et sur Ostarine en particulier.

Il y a tellement de nouvelles informations et d’analyses sanguines que bientôt je posterai un nouveau billet sur Ostarine avec les analyses de mon échantillon incluses bien sûr.

Que sont les SARM (SRM) 

En termes simples, tout médicament ou composé qui peut bloquer et/ou stimuler ces récepteurs nucléaires d’hormones de manière sélective, est connu sous le nom de modulateur sélectif de récepteurs.

Les SARMS sont capables de bloquer/stimuler un récepteur d’une manière spécifique au tissu, ce qui lui permet d’imiter les effets des stéroïdes et des prohormones traditionnels, sans les effets indésirables dans d’autres tissus (organes secondaires et sexuels).

L’attrait de ces SARM, qui sont relativement nouvelles dans le secteur du culturisme et de la remise en forme, réside dans le fait qu’elles offrent les avantages des stéroïdes anabolisants traditionnels, tels qu’un booster de la testostérone, une augmentation de la masse musculaire, une perte de graisse et une densité osseuse, tout en offrant une capacité bien moindre à produire les effets secondaires indésirables traditionnels qui accompagnent l’utilisation des stéroïdes anabolisants.

En raison de leur capacité à faciliter l’obtention de résultats aussi souhaitables, ils sont considérés comme une nouvelle classe unique de composés qui font actuellement l’objet d’enquêtes, de recherches et de développements approfondis de la part d’un certain nombre de sociétés pharmaceutiques et de suppléments sportifs.

SARM et stéroïdes anabolisants

sarm

Traditionnellement, les stéroïdes sont prescrits pour deux raisons spécifiques: pour lutter contre les maladies entraînant une fonte musculaire (cancer, ostéoporose, etc.) et pour un traitement hormonal de substitution.

Les personnes qui ont déjà pris des stéroïdes ou des prohormones dans le passé connaissent les effets secondaires courants qui leur sont associés, notamment, mais pas exclusivement:

Gynécomastie (développement des seins chez l’homme) Toxicité pour le foie Suppression de la testostérone Déséquilibres du cholestérol Croissance des poils Acné; et Stimulation du cancer de la prostate.

Cette liste partielle mise à part, il y a aussi la préoccupation de l’injection, la peur de l’utilisation d’aiguilles et un manque général de connaissances en ce qui concerne le dosage approprié, la protection du foie, la thérapie post-cycle et les protocoles de légalité.

La principale différence, en ce qui concerne les SARM, est qu’elles sont conçues pour stimuler un récepteur de manière sélective au niveau des tissus (os, réparation des blessures et muscles, en particulier).

Ce faisant, il est possible d’imiter les effets bénéfiques des stéroïdes anabolisants sur les tissus musculaires et osseux, tout en minimisant / éliminant les effets indésirables sur d’autres tissus importants

Étude:

La première étude qui leur a ouvert les yeux des athlètes, était une étude de 12 semaines de 3 mg d’ostarine par jour sur 120 hommes âgés en bonne santé et des femmes ménopausées.

En doses de 3 mg, l’ostarine a augmenté la masse maigre de 1,4 kg. C’est un effet statistiquement significatif.

Surtout si l’on considère que l’étude a été réalisée sur des personnes âgées qui ne prenaient pas de suppléments, ne faisaient pas d’exercice ou ne suivaient pas de régime.

ostarine

De plus, l’ostarine a renforcé la puissance que les sujets ont développée sur un monte-escalier. Les sujets de l’essai n’ont pas non plus fait d’entraînement à la puissance.

La masse grasse du groupe 3 mg a également légèrement diminué, de 300 g. Et c’était statistiquement significatif aussi, vu les arguments précédents.

Les médecins espèrent que les SARM ne suppriment pas la propre synthèse de testostérone du corps chez les hommes. qui ne montre que des données sur les hommes de l’étude – il est apparu dans l’étude que l’ostarine le fait un peu. Un tout petit peu.

L’ostarine abaisse le niveau de “bon” cholestérol, le HDL. Cet effet n’est pas très fort non plus, mais dans une discussion sur l’étude de Dalton, deux spécialistes allemands expriment leur inquiétude:

La diminution du HDL est toujours préoccupante car c’est la preuve qu’il existe toujours des effets secondaires indésirables et non sélectifs pour les tissus de ce nouveau modulateur androgène sélectif non stéroïdien“, écrivent-ils.

Il semble probable que l’ostarine, comme les 17alpha-méthyl-stéroïdes, provoque certaines lésions hépatiques.

Dans l’étude de Dalton, la concentration de l’enzyme alanine-aminotransférase [ALT] a augmenté chez vingt pour cent des sujets.

Un taux élevé d’ALT peut indiquer une atteinte hépatique. Mais l’exercice physique et un régime riche en protéines peuvent également l’augmenter.

Outre le culturisme, les culturistes sont habitués à avoir un taux élevé d’enzymes hépatiques et utilisent principalement des suppléments comme le chardon-Marie et Liv52.

Dubois et al 2015:

“Les androgènes augmentent la masse musculaire squelettique, mais leur utilisation clinique est entravée par le manque de sélectivité des tissus et les effets secondaires qui en découlent.

Les modulateurs sélectifs des récepteurs androgéniques (SARM) provoquent des effets anabolisants sur les muscles tout en n’affectant que faiblement les tissus reproducteurs.

Le SARM GTx-024 (enobosarm) est étudié pour la cachexie cancéreuse, la sarcopénie et les maladies de déperdition musculaire. 

Dans cette étude, nous avons examiné le rôle du récepteur androgène (AR) musculaire dans l’effet anabolique du GTx-024. Chez les souris dépourvues de RA dans la lignée cellulaire satellite (satARKO), le poids du muscle ani levator sensible aux androgènes était plus faible, mais diminuait encore lors de l’orchidectomie.

Le GTx-024 a été aussi efficace que la dihydrotestostérone (DHT) pour ramener le poids du muscle releveur de l’anus à un niveau simulé.

L’expression des gènes S-adénosylméthionine décarboxylase et myostatine spécifiques aux muscles a été diminuée par l’orchidectomie (castration) et restaurée par le GTx-024 et la DHT chez des souris témoins, tandis que l’expression était faible et non affectée par le statut androgénique chez satARKO.

En revanche, l’expression du facteur de croissance analogue à l’insuline IEa n’était pas différente entre satARKO et le muscle témoin, diminuait lors de la castration et était restaurée par la DHT et le GTx-024 dans les deux génotypes.

Ces données indiquent que le GTx-024 ne module pas de manière sélective la RA dans la lignée cellulaire satellite et que les cellules en dehors de cette lignée restent androgènes dans le muscle satARKO.

En effet, des cellules résiduelles AR positives étaient présentes dans le muscle satARKO, coexpressant le marqueur de la lignée fibroblastique vimentine. Les fibroblastes AR positifs, résidant dans le muscle, pourraient donc être impliqués dans les effets indirects des androgènes sur le muscle.

En conclusion, la DHT et le GTx-024 ciblent tous deux les voies AR dans la lignée cellulaire satellite, mais les cellules en dehors de cette lignée contribuent également aux effets anaboliques des androgènes”. Et…

“Par conséquent, nos données suggèrent que l’action de GTx-024 est à la fois directe via les voies AR musculaires et indirecte via les voies AR non musculaires, tout comme pour les autres androgènes.

TU POURRAIS L'AIMER AUSSI

sarm
Articles

Guide complet des SARM en culturisme

Les modulateurs sélectifs des récepteurs d’androgènes (SARM) sont devenus un mot à la mode ces dernières années parmi un large éventail de personnes : des

Lire la suite

Laisser un commentaire