danocrine danozol

2 mythes sur Danocrine (Danozol)

Qu’est-ce que le Danocrine ?

Le danocrine est un androgène synthétique dérivé de l’hormone éthysterone, qui est une version synthétique de la progestine orale.

Bien que le danozol soit un stéroïde de structure, ce médicament est techniquement classé comme une substance anti-gonadotrophine.

Cela signifie que la principale fonction du danozol est de supprimer la production de FSH et de LH, qui souvent supprime aussi la libération d’hormones sexuelles dans l’organisme.

Le danozol a été introduit aux États-Unis comme médicament sur ordonnance dans les années 1970.

Il a d’abord été indiqué pour le traitement de l’endométriose sous contrôle hormonal, et n’a été utilisé que chez les patients qui ne répondaient pas ou étaient incapables de prendre d’autres médicaments utilisés pour le traitement dans ce domaine.

danocrine danozol

Le danozol agit en inhibant la production de LH et de FSH dans l’organisme, ce qui peut entraîner l’inactivation des tissus d’endométriose normale et ectopique, provoquant l’atrophie et la régression de ces tissus.

Parmi les nouvelles utilisations de ce médicament figurent le traitement de certaines maladies du sein et de l’angio-oedème héréditaire.

Le danozol est utilisé pour traiter les troubles liés aux hormones et non pour augmenter la masse musculaire.

C’est pourquoi cette drogue n’est pas largement utilisée par les athlètes, offrant peu de bénéfices à la communité de l’amélioration des performances et du culturisme malgré sa similarité structurelle avec les stéroïdes.

En raison de la faible probabilité d’abus, la drogue n’a jamais été classée comme une substance contrôlée par le gouvernement américain.

Certains manuels de référence sur les stéroïdes ont recommandé l’utilisation du danocrine pour combattre la féminisation causée par d’autres stéroïdes aromatisants.

Ces écrits supposent que l’activité androgénique du médicament sera suffisante pour contrecarrer ces symptômes, mais ils oublient le fait que ce médicament est un androgène faible.

Les anti-œstrogènes sont beaucoup plus appropriés à cet effet que le danozol

danocrine danozol.

Le danocrine est une substance orale C17aa, et peut donc être toxique et son utilisation prolongée peut provoquer des lésions hépatiques.

Le danazol est utilisé cliniquement à des doses de 200 mg 2 à 3 fois par jour pour traiter l’angio-oedème héréditaire. Une dose d’entretien à long terme plus faible est alors établie.

En général, le danazol n’est pas recommandé pour la musculation ou l’amélioration des performances en raison de sa faible nature anabolique et androgène et de sa forte tendance à supprimer les niveaux de gonadotrophine.

TU POURRAIS L'AIMER AUSSI

sarm
Articles

Guide complet des SARM en culturisme

Les modulateurs sélectifs des récepteurs d’androgènes (SARM) sont devenus un mot à la mode ces dernières années parmi un large éventail de personnes : des

Lire la suite

Laisser un commentaire